Montag, 8. September 2008

Neues aus der Ukraine

Ukraine: Timochenko n'exclut pas une coalition avec Ianoukovitch
08/ 09/ 2008
KIEV, 8 septembre - RIA Novosti.

La possible formation d'une coalition entre le Parti des Régions (opposition) et le Bloc Ioulia Timochenko (BIT) à la Rada suprême (parlement ukrainien) sera déterminée au terme de discussions publiques, a déclaré lundi la première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko.

"Je ne prendrai aucune décision sans débattre publiquement et sérieusement de cette question (la formation d'une nouvelle coalition, ndlr), sans connaître l'éventuelle réaction de l'Ukraine occidentale, centrale et orientale, de même que de chaque recoin du pays", a-t-elle précisé lors d'une conférence de presse en réponse à un journaliste lui demandant de commenter l'éventuelle coalition du BIT et du Parti des Régions.

Le bloc du président Viktor Iouchtchenko a annoncé mardi dernier qu'il quittait la coalition qu'il formait avec le bloc Ioulia Timochenko (BIT). Cette décision est intervenue après que les partisans du BIT se furent alliés avec le Parti des régions de Viktor Ianoukovitch pour adopter une série de projets de loi facilitant la procédure de destitution du président et élargissant les compétences du cabinet au détriment du chef de l'Etat.

Peu après, M. Ianoukovitch n'a pas exclu une alliance avec Mme Timochenko, traditionnellement plus proche du président Iouchtchenko. "Nous nous coordonnons avec le Parti des Régions afin de voter pour certains projets de loi dont le pays a besoin", a précisé Mme Timochenko.

http://fr.rian.ru/world/20080908/116617768.html


**********
Was wird Julia Timoschenko weiterhin tun?


Nach dem Bruch zwischen Julia Timoschenko und Viktor Juschtschenko steht es in der Ukraine zurzeit nicht zum Besten betreffend den Weg der Ukraine in die EU und die NATO.


Eine Koalition mit dem Pro-Russischen Viktor Janukovitsch ist wahrscheinlich.
Unter anderem sagte Julia Timoschenko dass, „Egal wie stark der Druck sein wird der den Präsidenten ausüben mag, es mit Russland keinen Konflikt geben wird wegen der Schwarzmeerflotte“.

Die Bevölkerung der Ukraine steht einem Natobeitritt kritisch bis ablehnend gegenüber.

Anzumerken wäre noch, dass die Popularität vom aktuellen Präsidenten, Viktor Juschtschenko, sich gelinde gesagt auf sehr tiefem Niveau befindet, die neuesten Zahlen bewegen sich bei 5% (Fünf Prozent) Zustimmung in der Bevölkerung.




EGR

Keine Kommentare:

Kommentar veröffentlichen